Bonne nouvelle en ce 10 novembre 2018 pour notre amie Béatrice Masson et sa fille!

Elle a été notre lauréate du Prix du Rire 2013 avec Helmut.

Elle nous a envoyé un sympathique message en provenance des Etats-Unis

Les Etasuniens n'ont pas boudé leur plaisir hier soir....

Yep !

Toutes nos félicitations pour ce prix bien mérité!

Film primé



A vos agendas!

La nouvelle affiche est arrivée...

Affiche2019-sslogos-RVB-BD-716x1024

Le visuel de l’édition 2019 du festival a été réalisé par Rémi Chayé, cinéaste d’animation à qui l’on doit notamment le très beau long métrage Tout en haut du monde, sorti en 2016.

À travers cette projection à multiples niveaux, il rend hommage à la fois aux grands classiques du cinéma, au Festival comme fenêtre ouverte sur le monde, mais aussi et surtout à son public, qui fait battre le cœur de l’événement depuis plus de 40 ans. Cette juxtaposition de représentations de soi et du monde qui se confondent dans cette cour d’immeuble devenue intime laisse naître une nouvelle réalité partagée qui permettra à chacun d’y projeter ses propres rêves, ses fantasmes et ses espoirs. Car c’est aussi cela, le cinéma : un miroir tendu au public.

Invité lors de l’édition 2018, Rémi nous raconte le cheminement de sa pensée et de son crayon dans ce témoignage :

« Lors de son intervention dans le reportage projeté durant la soirée d’ouverture de l’édition 2018, la cinéaste Dyana Gayeparle du festival du court métrage de Clermont-Ferrand comme de « l’endroit où s’ouvrent le plus de fenêtres sur le monde ». Je suis assis dans la salle, invité par le Festival pour en comprendre l’esprit et l’ambiance, ainsi que pour y trouver des idées pour l’affiche de l’année suivante. Je me dis aussitôt que c’est une piste à suivre.

En rentrant chez moi, je travaille d’abord sur l’idée de personnages regardant dans de multiples fenêtres ouvertes sur de multiples mondes, sans rien trouver d’intéressant. Puis je tente de croiser cette idée avec une autre, en forme de jeu de mots, autour du thème de la cour dans le sens « cour d’immeuble ». Court métrage, cour métrage, fenêtre sur cour. J’avais fait quelques croquis de cours, sous différents angles, cherché autour de la mesure, du court, du long… Mais c’est une impasse. L’évocation des fenêtres m’est alors revenue et s’est rapidement imposée : j’aime travailler avec les reflets, les ombres, les lumières.

M’apparaît rapidement l’idée de la silhouette projetée d’un couple qui s’embrasse, motif emblématique du cinéma. J’y ajoute un public. Je trouve l’idée réjouissante parce que les spectateurs regardent ce couple hors champ dont on ne voit que la silhouette dessinée derrière eux.

Le hic, c’est que le Festival se déroulant en février, les couleurs vives sont bienvenues. Est-ce que l’équipe du festival acceptera une idée en ombre et lumière ? C’est pourtant bien cette proposition qui est retenue, je vais donc devoir tordre la lumière pour y mettre le maximum de couleurs vives. Il ne me reste plus qu’à la peindre. Ça ne sera pas une mince affaire, en particulier parce que je dois sortir du registre ombre et lumière pour travailler dans des contrastes de couleurs plus saturés.

J’espère que l’équipe du Festival et les spectateurs se reconnaîtront dans cette affiche et que cela leur parlera de leur rapport au cinéma, à l’image et à la façon de regarder les films, avec la même ferveur et le même enthousiasme dont ils font preuve depuis plus de 40 ans. »

Rémi Chayé



Clôture du Festival 2018

Cloture 2018

Lauréat du Prix du Rire Fernand Raynaud 2018:

"Etat d'alerte  Sa mère"... de Sébastien Petretti - Belgique - 6'

Un film "court" privilégiant la caricature, le sketch, le rythme, le jeu d’acteurs et l’uppercutant... Tout un programme!

Sébastien Petretti

Prix du rire 2018

Ci-dessus, Sébastien Petretti et une grande partie du jury...

Pour le palmarès complet, cliquer ici SVP.

Et dans les coulisses de la manifestation...

L'incontournable "Panthère du Festival"!

Panthère2

Panthère1



2018, l'année du 40ème anniversaire

et du 15ème anniversaire du Prix du Rire Fernand Raynaud!

Antoine Lopez et Isabelle Pio ont réalisé le visuel de l'affiche et du timbre poste émis à cette occasion

Filmfest

A LOPEZ

I PIO

Toutes les affiches exposées Salle Gaillard!

IMG_6821

La toute première affiche conçue également par Antoine Lopez

Première affiche



Le Festival 2018, c'est donc fini pour cette année!

Court 2018



Le 15ème Prix du Rire Fernand Raynaud à l'honneur dans un article d'Anne Sophie Simonet  (le Semeur Hebdo du 26 janvier)

Prix FR 2018 Semeur




Prix du Rire 2017, le Palmarès...

and the winer is...

COMO YO TE AMO, premier film de Fernando Garcia-Ruiz Rubio.

Le palmarès complet (cliquer SVP)

En prolongement de la remise des prix du 39e Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand, les producteur et réalisateur du lauréat du Prix du Rire Fernand-Raynaud ont fait part à notre Présidente de leur fierté d'avoir su leur film, Como yo te amo, apprécié aussi par la famille de Fernand! En version originale : "Para nosotros es un orgullo que le haya gustado a la familia de Fernán Raynaud."

Jury du Prix du Rire 2017:

Anne-Sophie Simonet

Christiane Jalicon

Luc Boëls

Monique et Christian Barbalat

Fernando Garcia-Ruiz Rubio

Nous dans le flou

Prix 2017

Le Festival du Court Métrage 2016!

A l'issue de cette manifestation internationale, a été proclamé le Prix du Rire Fernand Raynaud pour sa treizième édition

Festival 2016

Jury du Prix du Rire 2016:

Anne-Sophie Simonet

Christiane Jalicon

Hélène Martin

Monique et Christian Barbalat

Les deux co fondateurs du Prix du Rire Fernand Raynaud: 

Anne-Sophie Simonet et Christian Barbalat

jury 2016

Le « Prix du Rire Fernand-Raynaud » 

Depuis février 2004, lors du Festival du court métrage de Clermont-Ferrand, sous l’égide des « Amis du Vieux Clermont » est remis le « Prix du Rire Fernand-Raynaud ». Initié par Anne-Sophie Simonet et Christian Barbalat – fille et fils de Jean-Jacques Simonet et René Barbalat, deux vrais amis de Fernand –, ce prix est doté de 1 500 € par la Ville de Clermont-Ferrand et d'un trophée. Les lauréats ont reçu, jusqu'en 2013, un bronze original (tiré en résine à partir de la troisième édition ) à l’effigie du père de quelques expressions tombées dans le domaine public du langage familier (« T’as pris l’morceau que j’voulais, Y’a comme un défaut »…), œuvre du sculpteur Jean Chauchard. A partir de  2014, l'association a choisi de remettre une lave émaillée d'Agnès Mansat, toujours à l'effigie de Fernand-Raynaud. Le 11ème prix a traversé l'Atlantique pour saluer le film brésilien de Fauston Da Silva Meu Amigo Nietzsche, également gratifié du « Prix Canal+ » et du « Prix du public international ». 

Sans titre1

Sans titre2

Actualité...

Toujours fidèle au Prix du Rire qu'elle a obtenu en 2013, Béatrice Masson parle dans le magazine culturel d'Enghien- les-Bains "Mozaïque" de son Court Métrage "SIDO" qu'elle a tourné dans les Jardins du Château de Versailles.

Il sera projeté en amont d'une conférence d'Alain Baraton, Jardinier en Chef du Parc de Versailles, le 9 novembre 2016 à la Médiathèque George Sand. Avis aux amateurs!

Sido

Elle nous annonce également une prochaine comédie, en cours de montage, qui s'intitulera "Clafoutis aux poires". Souhaitons-lui un franc succès.

Prix du Rire 2016!

Le palmarès 2016...

Ouverture Court 2016

Sinopsis

Jonathan Borgel

Photo de groupe

IMG_1021 1

A gauche,Natalia Trébik, Productrice et au centre, Jonathan Borgel, Réalisateur

IMG_3870 1

Photo souvenir de l'édition 2015...

-Danyel Massacrier (3)

Photo géné 2015



Cout 2015

Palmares 2016

REGLEMENT PRIX FR