Historique

 Depuis 1957, ses « Vieux Amis » dorlotent Clermont

C'est Aimé Coulaudon (1906-1968), notable clermontois, avocat, conteur à la verve charismatique, écrivain talentueux et épicurien patenté - également fondateur des "Compagnons du Bousset d'Auvergne" - qui, en 1957, a fondé « Les Amis du vieux Clermont ». Vice-président de l’Académie des sciences, belles-lettres et arts, Aimé Coulaudon était alors en oppositions multiples et récurrentes avec le président Juge-Chapsal et souhaitait s’émanciper en se taillant un auditoire à ses (grandes) mesures physiques… Ainsi fut fait le dimanche 20 octobre 1957 dans les vénérables et chaleureux locaux du célèbre café des frères Louis et René Brousse, rue Ballainvilliers.

Aimé Coulaudon

Pour prolonger la fugacité de la parole et la convivialité des « brousse-cassis » par la pérennité de l’écriture, Aimé Coulaudon lance, en juin 1959, la revue trimestrielle  Vieux Clermont, qui a vécu autant que lui avant de renaître en 2015. 

Depuis cette première réunion, « Les Amis » se sont retrouvés quelque 500 fois ! Ont succédé au président-fondateur Aimé Coulaudon : Pierre Laporte (1968-1985), Pierre-François Fournier (1985-1986), René Pochet (1986-1989), Alfred Redon (1989-1998), Louis Saugues (1998-2012). Depuis 2013, comme ses prédécesseurs, le président Anne-Sophie Simonet est soucieux d’« assurer sur le plan sentimental, artistique et anecdotique le prestige de notre cité [sans] se complaire en de graves questions de grande Histoire, ce genre d’activités devant appartenir aux sociétés savantes. »

Sans titre4

Fidèles aux principes affectifs et culturels de leurs aînés, « Les Amis » d’aujourd’hui dénichent les sujets de leurs réunions dans tous les recoins secrets, oubliés ou supposés marginaux de la petite histoire, sans laquelle la « grande » serait toujours incomplète et souvent bien ennuyeuse…